Bala Sakandé, directeur provincial de campagne du Kadiogo : « nous travaillons à faire réélire Roch au premier tour »

: 20 novembre 2020  

Le directeur de la campagne du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) dans le Kadiogo, Alassane Bala Sakandé, occupe le terrain où avec les structures de campagne dans la province, il compte faire réélire Roch pour un second mandat et réaliser un score honorable pour le MPP aux législatives du 22 novembre.

Travailler à faire élire au premier tour le candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), Roch Marc Christian Kaboré, mais aussi, avec une majorité de députés au plan national  et dans la province du Kadiogo. C’est l’objectif du directeur provincial de la campagne du parti dans le Kadiogo, Alassane Bala Sakandé. Et pour y arriver, il est convaincu qu’avec son équipe, il faut travailler à gagner la confiance des électeurs. Ainsi, la structure provinciale de campagne reflète-t-elle  toute la population du Kadiogo et se base sur le bilan et les acquis du mandat dans les communes, arrondissements et quartiers pour convaincre l’électorat.

« Pour le coup K-O., on ne se limite pas aux couches favorables au MPP, on tâche de convaincre tout le monde et de les rallier à la cause du MPP et de Roch. Nous avons le sentiment que notre message passe », a confié le candidat tête de liste pour les élections législatives dans le Kadiogo. Pour lui, les enjeux du scrutin sont immenses. Toutefois, avec les résultats du premier quinquennat du régime MPP, il a confiance que les populations s’aligneront derrière le champion. Roch Kaboré pour une victoire certaine. « L’équipe du MPP/Kadiogo compte sur la population pour faire une victoire pour Roch Kaboré », a fait entendre Bala Sakandé. Puis, il a exhorté les électeurs à faire confiance au parti du Soleil levant qui a fait ses preuves.

Concernant les réalisations du premier quinquennat de Roch Kaboré, le coordonnateur provincial de la campagne a souligné qu’elles sont visibles sur le terrain. « J’aurais souhaité que l’on fasse une photographie du Kadiogo avant 2015 et une autre en 2020 et on verrait ce que le régime MPP a réalisé dans la province », a-t-il soutenu. Et de rappeler les acquis comme la gratuité des soins, la disponibilité de l’eau, de l’énergie qui font le bonheur des populations.