COMMUNIQUE SUR LA POLITIQUE CONTONNIERE DU GOUVERNEMENT

: 17 juin 2019  

La culture cotonnière occupe une grande partie du monde paysan et nourrit plusieurs millions de Burkinabè, en faisant de notre pays l’un des premiers exportateurs africains de coton et se positionne en première place en matière de recettes d’exportation.

Ces dernières années, des OSC, soi-disant défenseurs des intérêts des cotonculteurs, ont œuvré méthodiquement par la désinformation pour fragiliser cette économie dans l’objectif de mettre à dos le monde paysan contre le gouvernement.

Le MPP se félicite de l’engagement et de la détermination du gouvernement burkinabè de replacer le coton burkinabè et ses producteurs sous les feux de la rampe. Le MPP salue l’implication du gouvernement dans la relance de la production cotonnière pour cette campagne 2019.

Le MPP se réjouit de la réactivation du partenariat entre le gouvernement, l’UNPCB, les sociétés cotonnières et les institutions financières pour redonner à la production cotonnière sa position de leadership dans le concert africain.

En particulier, le MPP se félicite d’une part de la décision gouvernementale de soulager les producteurs cotonniers du fardeau de la dette qui s’élève à 11 milliards et d’autre part de l’appui du gouvernement en intrants (en quantité et en qualité) aux cotonculteurs pour une campagne aboutie en 2019.

Le MPP croit en la capacité des cotonculteurs burkinabè, à travers leur structure faitière et en celle des sociétés cotonnières, de donner le meilleur d’eux-mêmes, pour remettre le Burkina Faso en tête du peleton des producteurs africains de coton.

A l’entame de la campagne agricole 2019, le MPP souhaite à l’ensemble des producteurs burkinabè, toutes spéculations confondues, une excellente saison humide. Qu’il plaise à la Providence d’accorder à notre pays un hivernage généreux et fécond au-delà des attentes des Burkinabè.

DEMOCRATIE   –   EGALITE   –   PROGRES

Le porte-parole du parti