Le comité sectoriel du ministère de l’urbanisme et de l’habitat forme ses militants

: 7 mai 2019  

« Le militantisme en social-démocratie : exigences et responsabilités ». C’est sous ce thème que le comité sectoriel du Mouvement du Peuple pour le Peuple (MPP), section du ministère de l’urbanisme et de l’habitat a tenu sa session de formation le samedi 4 mai 2019 au Centre de formation politique Kwamée N’Krumah. Au moins une vingtaine de militants et militantes ont bénéficié de cette formation. La formation a été assurée par les cdes Jean-Baptiste Zoungrana et Job Bassané.

Cette formation a commencé par la définition de certains concepts tels : un parti politique, une ligne politique, le programme du parti, le programme de candidat, le programme de gouvernance, la démocratie et le libéralisme. Ensuite, les bénéficiaires ont suivi une communication sur la social-démocratie, le militant, les exigences du militantisme en social-démocratie.

En substance les devoirs du militant sont : « respecter et faire respecter les statuts, règlement intérieur et autres directives du parti, acquérir la carte de membre, observer et faire observer la discipline, participer aux activités du parti et leur réussite, faire prévaloir l’intérêt du parti sur les intérêts particuliers, soutenir les candidats investis ». A côté de ses devoirs, il ya des droits également : par exemple tout militant a droit : « d’être électeur et éligible à tous les organes du parti, d’être éligible aux fonctions électives ou normatives conformément aux textes en vigueur ».

Aux droits et devoirs, s’ajoutent des valeurs qui caractérisent le militantisme, soutient Jean Baptiste ZOUNGRANA. On peut citer entre autres : « l’engagement, le dévouement, l’esprit de sacrifice, l’esprit de tolérance et d’ouverture, l’attachement à la discipline ».

Florent BAGUIRA, bénéficiaire de cette formation s’est réjoui de ce qu’il a appris. A l’entendre, « la formation a réussi en ce sens qu’elle a été interactive. Des contributions fort enrichissantes, des questions d’éclaircissement, des suggestions pour l’encrage et le rayonnement du parti ont été formulées par des participants ». Ce qui, selon lui, a permis aux bénéficiaires qu’ils sont de comprendre davantage le fonctionnement de leur parti et de se déterminer encore à l’accompagner ainsi que leur ministre de tutelle en particulier dans la réussite de ses missions.

En rappel, le Centre de Formation Politique Kwame Nkrumah est un cadre de renforcement des capacités des militants sympathisants du MPP et toute personne désireuse de se familiariser aux questions politiques. Il est situé à Wayalguin, à Ouagadougou, non loin de l’échangeur de l’Est.