LE NOUVEAU PRESIDENT EN EXERCICE DE L’UNION PARLEMENTAIRE AFRICAINE (UPA) S’APPELLE ALASSANE BALA SAKANDE

: 20 décembre 2018  

Sharing is caring!

LE NOUVEAU PRESIDENT EN EXERCICE DE L’UNION PARLEMENTAIRE AFRICAINE (UPA) S’APPELLE ALASSANE BALA SAKANDE

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre d’années ». Cette citation peut s’appliquer au Président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé qui en dépit de sa jeunesse d’âge et dans cette fonction de président d’assemblée nationale, a été élu par consensus et par acclamations Président du comité exécutif de l’Union Parlementaire Africaine (UPA). C’était lors de la 73ème session dudit comité tenue concomitamment avec la 41ème conférence des présidents de parlements de l’UPA à Abuja au Nigéria du 5 au 9 novembre 2018. Depuis la création de l’Union parlementaire africaine en 1976 à Abidjan en Côte d’Ivoire, c’est la première fois que le Burkina Faso occupe le poste de président. Alassane Bala Sakandé au départ était opposé à un autre candidat qui a fini par se désister.

Rappelons que c’est suite à la disparition de Salifou Diallo qu’Alassane Bala Sakandé a été élu président de l’Assemblée nationale du Burkina le 8 septembre 2017. Sakandé est également 2ème secrétaire adjoint au secrétaire exécutif du MPP.

L’Union Parlementaire Africaine (UPA), dont le siège est à Abidjan a pour objectifs principaux de :

  • rassembler toutes les Institutions Parlementaires des Etats Africains;
  • favoriser les contacts entre les Parlementaires Africains d’une part et entre eux-mêmes et ceux du reste du monde d’autre part;
  • contribuer au renforcement de l’Institution Parlementaire en Afrique, à la promotion de la démocratie, et à la réalisation des objectifs de l’Union Africaine pour l’établissement d’une paix durable.

L’UPA qui compte actuellement 41 Parlements Nationaux membres, est un cadre privilégié du dialogue parlementaire, de la promotion de la paix, de la démocratie, de la bonne gouvernance, du développement durable et du progrès social en Afrique. Ses organes sont : la Conférence des Présidents d’Assemblées Parlementaires Nationales, le Comité Exécutif et le Secrétariat Général.

La Conférence des Présidents composée des Présidents d’Assemblées Parlementaires Nationales ou de leurs représentants est l’organe suprême de l’Union. Le comité exécutif, composé de trois membres par Groupe National élus par la Conférence pour un mandat de deux ans est chargé de contrôler la mise en œuvre des décisions et recommandations de la Conférence des Présidents, d’adopter annuellement le programme de travail, d’adopter le budget et les comptes financiers, de favoriser le rapprochement avec les organisations internationales.

Le nouveau Président du comité exécutif de l’UPA a déclaré lors d’une conférence de presse à la mi-novembre qu’à travers son élection le Burkina « devient le porte-parole de l’UPA dans les instances mondiales telles l’Assemblée générale des Nations unies, l’Union interparlementaire, l’Union africaine et les autres organisations internationales ». Il a entre autres projets de « travailler à remodeler les textes de l’institution de telle sorte que la présidence soit tournante en tenant compte des 5 régions de l’Afrique à savoir l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est, l’Afrique du Nord, l’Afrique australe et l’Afrique centrale». Le nouveau président de l’UPA veut aussi « travailler à ce que les femmes et les jeunes soient représentés dans le comité exécutif de l’UPA ».

A travers cette élection, c’est le MPP, l’institution parlementaire burkinabè et le pays tout entier qui sont honorés. Félicitations M. le Président.