LE PRESIDENT PAR INTERIM DANS LE SUD-OUEST : UNE SORTIE FRUCTUEUSE AUPRES DE MILITANTS MOBILISES

: 9 juillet 2019  

L’infatigable président par intérim du Mouvement du Peuple pour le Progrès, le cde Simon Compaoré a sillonné l’ensemble des provinces de la région du Sud-Ouest durant le week-end du 6 et 7 juillet 2019. Le premier responsable du MPP est allé à la rencontre des militants et sympathisants du parti ainsi que des populations de cette partie du Burkina. A en croire la forte mobilisation et la pertinence des débats, la moisson somme toute a été fructueuse.

910 kilomètres parcourus en quatre jours dans le Sud-Ouest du Burkina. Quatre provinces visitées (Noumbiel, Poni, Bougouriba et Ioba), quatre assemblées générales à la cadence de deux par jour entre le 6 et le 7 juillet 2019, près de dix-huit heures de prise de parole, toujours debout à chaque assemblée générale, parfois sous un soleil de plomb comme à Batié, le président par intérim du MPP, le cde Simon Compaoré a drainé une foule de militants à chacune des rencontres dans les chefs-lieux des provinces visités.

Débordant d’énergie et dans un langage direct qui est le sien, le patron intérimaire s’est entretenu avec nos camarades de la situation nationale notamment de l’insécurité et du front social. Evidemment la vie du parti ainsi que les défis à relever en 2020 (présidentielle, législatives et éventuellement référendum) ont également occupé une place de choix dans les échanges. Les réalisations opérées sous le magistère du président Roch Marc Christian Kaboré et les perspectives ont figuré au menu des rencontres avec les populations. Plusieurs représentants de ministères en charge de secteurs sociaux (éducation, énergie, eau, Santé, agriculture, jeunesse et emploi, infrastructures) ont accompagné la délégation du MPP. Leur présence a permis aux populations d’avoir des réponses appropriées, statistiques à l’appui, à leurs préoccupations du moment.

C’était une sortie du donner et du recevoir, comme l’a répété à chaque fois le camarade Simon Compaoré, en entamant les échanges avec les camarades qui sont massivement sortis pour l’écouter et le rencontrer. Il a salué les efforts de nos FDS dans la lutte contre le terrorisme à travers les différentes opérations militaires en cours à travers le pays. « La guerre que nous menons cotre le terrorisme, cancer des temps modernes au Burkina, nous allons la gagner » a martelé l’ancien ministre de la sécurité. Il a invité les populations à la franche collaboration avec les FDS afin d’aboutir à terme à l’éradication du tentacule terroriste au Burkina.

Sur la question du front social, le MPP, dira le camarade Simon Compaoré déplore les multiples arrêts de travail qui perturbent le bon fonctionnement de la gouvernance et causent des torts à l’économie burkinabè. Le MPP respectera toujours le droit de grève accordé aux travailleurs par la Constitution, cependant, le parti du soleil levant désapprouve fermement le comportement des syndicats des personnels de la santé qui refuse d’assurer le service minimum pendant les périodes de grève.

Le président par intérim du MPP a révélé lors de ses rencontres avec les populations du Sud-Ouest que de 2016 à aujourd’hui, le gouvernement a valorisé les émoluments des fonctionnaires burkinabè de près de 30%. Ajoutant que l’Etat burkinabè consacre 37% du budget national aux salaires des fonctionnaires (200 000 travailleurs environ) soit un montant de 836 milliards de francs décaissés annuellement.

La vie du parti

Aux camarades militants venus à sa rencontre, à chacune des étapes de sa tournée dans le Sud-Ouest de notre pays, le président par intérim, dira que le MPP se porte globalement bien. Il a invité les militants à observer la discipline car sans discipline, aucune organisation humaine ne peut réussir. La direction politique du parti sera intransigeante sur la discipline et n’hésitera pas à appliquer des sanctions contre les fauteurs.

Le président du MPP a demandé aux populations du Sud-Ouest de se mobiliser afin d’assurer la réélection du président Roch Marc Christian Kaboré et de donner une majorité confortable au MPP à l’Assemblée. A ce sujet, le camarade Simon Compaoré a demandé aux militants de vérifier la validité de leurs pièces d’état civil qui serviront de documents de votation pour les échéances de 2020.

A chaque étape, le président par intérim du MPP a procédé à la vérification des mandats et s’est assuré que le renouvellement des organes locaux du parti s’est bien déroulé conformément aux directives du parti.

A chaque étape, Simon Compaoré a donné la parole aux militants qui se sont exprimés sans langue de bois sur leurs préoccupations du moment. Dans un langage direct, le président du MPP n’a éludé aucune question. Mieux, il a passé la parole aux représentants des ministères conviés à la tournée du Sud-Ouest pour apporter des réponses techniques relevant de leurs départements.

Pendant son séjour dans la région du Sud-Ouest, le président du parti a ménagé son programme pour rendre des visites de courtoisie à des chefs traditionnels et responsables religieux notamment à Dano, Diébougou et à Gaoua.

La mission du président par intérim du parti s’est déroulée sans anicroche et la délégation a regagné Ouagadougou en fin de soirée du dimanche 7 juillet 2019. Le camarade Simon Compaoré a remercié toutes les provinces hôtes, les fédérations, les sections et sous-sections, les unions, les secteurs structurés, les marchés et yaars qui se sont mobilisés pour faciliter la tâche de la direction politique nationale du parti. Mention spéciale a été faite à la coordination régionale du parti dans le Sud-Ouest, pilotée par le camarade Placide Somé, qui a abattu un remarquable travail d’organisation et de mobilisation pour l’accueil et le séjour de la délégation du MPP conduite par le camarade Simon Compaoré.